205 – “moi le cloud je m’en fiche complètement” ☁

Bonjour,

Suite au message d’hier matin,
un de mes abonnés m’a dit :

“c’est bien joli ton cloud,
mais moi, j’en ai pas besoin,
je ne partage pas mes fichiers
sur internet”.

À dire vrai, moi non plus !

Si j’ai besoin de partager quelque
chose, je le mets sur mon site web,
ou je l’envoie par e-mail, ou j’utilise
les services de DropLR (une
sorte de WeTransfer mais en mieux).

ALORS pourquoi le cloud ?

1) ça permet d’avoir une sorte de
gros disque dur à disposition, mais
sans avoir les inconvénients
(risque de panne, encombrement,
capacité limitée).

2) vos fichiers sont à votre disposition
partout, même quand vous êtes en
déplacement. Une connexion internet
suffit.

3) quand vous achetez un nouvel ordinateur,
pas besoin de prendre un modèle avec
un très gros disque dur (ça allège la facture).

4) en cas de pépin matériel,
vos fichiers sont à l’abri.

“OUI MAIS si internet ne fonctionne plus,
je n’ai plus accès à mes fichiers !”.

À moins d’habiter dans une zone blanche,
le risque est faible (combien de fois avez-vous
eu une coupure internet en 5 ans ?).
En cas de gros pépin technique ou
en déplacement, vous pouvez toujours partager
la connexion 4G de votre smartphone,
ça fonctionne très bien.

“OUI MAIS la NSA/Google va lire mes fichiers !”

Avec un cloud classique, ça n’est pas exclu,
même si là aussi le risque est faible.

Mais avec le système Cubbit,
c’est impossible (sauf si votre ordinateur
personnel est déjà sous surveillance).

Les fichiers sont éparpillés en plein
de petits morceaux cryptés sur des milliers
de serveurs. Confidentialité et sécurité maximales !

“OUI MAIS avec le cloud j’alimente
les GAFAM qui font de l’évasion fiscale”.

C’est vrai.

Mais pas avec Cubbit, qui est indépendant
des GAFAM (c’est vous qui hébergez votre
part à la maison, comme un petit colibri du net).

Bon, je ne vais pas allonger ce message
matinal. Vous en savez déjà assez pour
vous décider !

https://www.cubbit.io/?bee=tgZdNKhu

Amicalement,

Christophe Mongrédien

 

PS: ne trainez pas, l’offre de prélancement
est close le 15 février… oui, c’est bientôt.